Festival de rencontres autant que de spectacles, Passages s’installe à Metz en mai 2011. Une deuxième époque débute, après sa création à Nancy en 1996 par Charles Tordjman, et son équipe du Centre Dramatique National de Nancy.

Des centaines d’artistes du monde entier y présentent des créations et partagent leur culture et leur art. Il y a des grands spectacles de théâtre, d’incroyables concerts, des nuits pleines de mots et d’images, des chapiteaux en folie. Il y a surtout l’envie de faire découvrir des aventures théâtrales encore inédites en France. Il y a aussi de quoi boire et de quoi manger, des livres et de la poésie, des rencontres organisées ou impromptues, et de la musique avant et après toute chose.

De baraques en chapiteaux, de l’Opéra-Théâtre au Centre Pompidou, de la Cité Musicale -Metz en Scènes à l’espace Bernard-Marie Koltès (BMK) / Théâtre du Saulcy, Passages invite les spectateurs à circuler dans la ville, dans les langues, dans de multiples univers.

Si 2011 était la première édition et la préfiguration de ce « nouveau Passages », l’édition 2013 a été celle de l’affirmation de ce que Passages souhaite faire exister et inscrire dans la durée. Quant à 2015, l’édition a été résolument celle d’un tournant international, tant en termes des spectacles invités que des tournées organisées.

Au 1er janvier 2016, Hocine Chabira devient le nouveau directeur de Passages et met en place les Ecoles de Passages afin de s’intéresser à la jeune création théâtrale, en proposant à différentes écoles de présenter leur spectacle de fin d’études. L’activité de Passages devient donc annuelle, avec le Festival les années impaires et les Ecoles les années paires.

L’édition 2017 est restée dans la continuité de 2015, avec une ouverture sur le monde et un focus sur la Méditerranée.

En regardant vers l’ailleurs, Passages suscite un nouvel intérêt. Les éditions messines rencontrent un vif succès, fréquentation toujours en hausse, retombées médiatiques importantes, participation accrue des partenaires et des tutelles soutenant le festival.


Hériter d’un festival comme Passages et avoir la chance de continuer une histoire vieille de 20 ans, portée par des milliers de personnes – artistes, techniciens, publics – qui ont fait de ce festival l’un des plus importants en France, est un beau défi à relever.
Aujourd’hui, nous écrivons une nouvelle page, nourris et portés par les innombrables succès et découvertes dont Charles Tordjman et ses équipes ont su nous faire profiter. Qu’ils en soient ici remerciés !

Lorsqu’en 1996, Charles Tordjman alors directeur du Théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy Lorraine et Jean-Paul Angot son adjoint, lancent la première édition de Passages à Nancy, c’est d’abord par curiosité : celle de voir ce qui se passe là-bas, de l’autre côté des murs tombés. A cette époque, le théâtre de l’Est est peu représenté dans les festivals.

PASSAGES prend vite la forme d’un rendez-vous attendu. Les 3 000 premiers spectateurs deviennent 15 000 dix ans après, pour atteindre 30 000 lors de la dernière édition. Des créations côtoient les spectacles accueillis. Des partenaires nouveaux rejoignent l’aventure.

Festival de rencontres autant que de spectacles, Passages s’installe à Metz en mai 2011 et devient le Festival des théâtres à l’Est du monde et ailleurs. Une deuxième époque commence, et avec elle de nouvelles aventures.

Découvrez les anciennes éditions du festival passages :


Festival Passages2017

Festival Passages2015

Festival Passages2013

Festival Passages2011

Découvrez les anciennes éditions des écoles de passages :


écoles de passages2018

écoles de passages2016

Des collaborations et des soutiens aux compagnies et artistes messins


Nous attachons beaucoup d’importance à l’accompagnement des compagnies et artistes de Metz ou de la Région. En 2018, des collaborations seront menées avec Pardès Rimonin, les Heures Paniques, le Théâtre du Bredin…
Afin de garder le lien, nous rencontrons régulièrement les compagnies et artistes locaux comme Les 3 mulets, Etoile et la Lanterne, La Soupe Cie, compagnie TGNM…
Nous rencontrons également les artistes et compagnies porteurs de nouveaux projets artistiques.
Des partenariats seront menés avec des associations messines : Hama le castor (scénographie), Boumchaka (catering, concerts), Les Courtisans ….

Des collaborations avec des lieux et des institutions culturelles ou des associations


Hériter d’un festival comme Passages et avoir la chance de continuer une histoire vieille de 20 ans, portée par des milliers de personnes – artistes, techniciens, publics – qui ont fait de ce festival l’un des plus importants en France, est un beau défi à relever.

Aujourd’hui, nous écrivons une nouvelle page, nourris et portés par les innombrables succès et découvertes dont Charles Tordjman et ses équipes ont su nous faire profiter. Qu’ils en soient ici remerciés !
Lorsqu’en 1996, Charles Tordjman alors directeur du Théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy Lorraine et Jean-Paul Angot son adjoint, lancent la première édition de Passages à Nancy, c’est d’abord par curiosité : celle de voir ce qui se passe là-bas, de l’autre côté des murs tombés. A cette époque, le théâtre de l’Est est peu représenté dans les festivals.

PASSAGES prend vite la forme d’un rendez-vous attendu. Les 3 000 premiers spectateurs deviennent 15 000 dix ans après, pour atteindre 30 000 lors de la dernière édition. Des créations côtoient les spectacles accueillis. Des partenaires nouveaux rejoignent l’aventure.
Festival de rencontres autant que de spectacles, Passages s’installe à Metz en mai 2011 et devient le Festival des théâtres à l’Est du monde et ailleurs. Une deuxième époque commence, et avec elle de nouvelles aventures.